Image

Le FBI à Abidjan pour constater l’arrestation du gang de cyberescrocs auteur d’escroqueries de près de 900 millions de FCFA

25 Juin

Des-brouteurs-cybercriminels-mis-aux-arrêts-par-la-PLCC

Ce vendredi 21 juin 2013, suite à une dénonciation du FBI (Federal Bureau of Investigation), les enquêteurs de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC) ont interpellé à Abidjan deux « brouteurs » ivoiriens, Bahi Fulgence et Doudou Hermann tous deux membres d’un important réseau cybercriminel.

Ces cyber-malfrats étaient activement recherchés à travers le monde et ce, depuis de longs mois par de nombreux services de lutte contre la cybercriminalité. Ces cyber-délinquants auraient escroqué pour plus de deux (02) millions de dollars Américains; soit plus de 989.890.000 FCFA.

Le premier, Bahi Fulgence à été chopé à son arrivée à l’aéroport Félix Houphouet Boigny d’Abidjan par le Vol Royal Air Maroc. Après enquête, il se trouve que Bahi Fulgence est un récidiviste qui a déjà écopé d’une peine de 5 ans de prison au Sénégal pour vol de carte de crédit. Au cours de son interrogatoire, il a dénoncé son comparse Doudou Hermann, qu’il a présenté comme étant le cerveau présumé du réseau criminel.

Il faut savoir que ces brouteurs s’étaient spécialisés dans les escroqueries sophistiquées de type phishing. Pour info, le phishing est technique d’arnaque qui consiste à usurper l’identité d’une entreprise (banque, site de commerce électronique, etc.) en invitant ses clients(internautes) à se connecter en ligne par le biais d’un lien hypertexte. Il éétait ensuite demandé la mise à jour des informations (numéro de carte de crédit, mot de passe, etc.) les concernant sur un site Web factice, copie conforme du site original, en prétextant par exemple une mise à jour du service, une intervention du support technique, etc.

L’enquête suivant toujours son  cours, deux agents du FBI se sont déplacés dans les locaux des enquêteurs pour féliciter leur service, le DITT/PLCC et son directeur Stéphane Konan qui les a reçu en son bureau sis à Abidjan Immeuble Postel 2001.

La présence des agents du FBI qui est dans la suite logique de la première rencontre ‘‘ Shield Africa’’, une réunion d’experts et d’enquêteurs sur la cybercriminalité qui s’est tenue le 28 mai à Abidjan.

logo-ditt-simple-moyen

Vous avez des informations sur des cybercriminels? Vous chercher à savoir quels sont les cyber-escrocs recherchés ou arrêtés en Côte d’Ivoire?…RDV vite sur le site du PLCC (Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité) sous la tutelle du Ministère de l’Intérieur.

Le PLCC est l’Organisme d’État, mis en place en vue de lutter contre la cybercriminalité en Côte d’Ivoire et apporter les garanties d’un environnement Internet sécurisé.

Vous êtes invités à collaborer avec PLCC au maximum pour que soient mis hors d’état de nuire tous les cybercriminels qui entravent l’image numérique de la Côte d’Ivoire.

*DITT: Direction de l’Informatique et des Traces Technologiques

Une Réponse to “Le FBI à Abidjan pour constater l’arrestation du gang de cyberescrocs auteur d’escroqueries de près de 900 millions de FCFA”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :