Image

Microsoft Imagine Cup 2013 : La team KERNEL a dignement représenté la Côte d’Ivoire en Russie

18 Juil
L'équipe KERNEL à St-Petersbourgh à la finale mondiale Microsoft Imagine Cup

L’équipe KERNEL à St-Petersbourgh à la finale mondiale Microsoft Imagine Cup

Grâce à l’équipe KERNEL (de l’école ENSITAbidjan), la Côte d’Ivoire a brillé lors de la finale mondiale de  Microsoft Imagine Cup à St-Petesbourgh en Russie. C’est le plus grand concours destiné aux étudiants en informatique, jeunes développeurs et futurs entrepreneurs. Et l’Afrique, en cette année 2013,  y a récolté 3 victoires. Durant 4 jours, 86 équipes de 69 pays dont 12 pays africains se sont relayées les unes après les autres devant un jury composé d’élites dans l’espoir de remporter l’un des prix offerts par Microsoft, dont la valeur globale s’élève à plus d’un million de dollars soit 500 millions de FCFA.

Plusieurs pays représentaient l’Afrique à la 11e édition du concours mondial Microsoft Imagine Cup 2013.L’Ouganda, Le Kenya, le Nigeria, l’Afrique du Sud, l’Egypte, Botswana, la Côte d’Ivoire entre autres…Malheureusement, l’équipe KERNEL qui représentait la Côte d’Ivoire, n’a pas pu décrocher un trophée.

Dans la catégorie «Citoyenneté Mondiale (World’s Citizenship) », l’Equipe Kernel était opposée à 36 autres équipes de jeunes tout aussi talentueux les uns que les autres. Et ce sont les équipes du Portugal, du Taiwan et de l’Australie qui ont remporté respectivement les premier, deuxième et troisième prix.

Une équipe africaine

Une équipe africaine

Malgré leur dépit, l’équipe KERNEL garde le moral et reste motivée. N’en témoigne les propos de William Cantayon, membre de l’équipe, qui  a affirmé et je cite: «Nous avons été énormément déçus à l’annonce des résultats, car nous étions sûrs d’être parmi les 3 premiers. Le jury a beaucoup apprécié notre projet et nous a fait des feedbacks positifs, donc ça a été un choc pour nous. Nous sommes attristés certes mais nous positivons, car nous allons poursuivre le travail sur KERNEL, notre start up.»

 C’est bien là, l’esprit de Microsoft Imagine Cup:  compétition, susciter des projets innovants et permettre aux jeunes du monde de créer de la richesse pour leurs pays respectifs. Selon Steve Guggenheimer, Corporate vice-president chez Microsoft, « Les étudiants participant à ce concours montrent le meilleur de l’innovation de leur pays d’origine et ensemble créent de nouvelles applications, des technologies et des services qui vont changer la façon dont le monde fonctionne, interagit et apprend. Nous sommes extrêmement fiers des finalistes qui ont concouru à Imagine Cup cette année et fascinés des projets et technologies qu’ils ont présentés au cours de cette semaine excitante.»

Les gagnants de Imagine Cup 2013

Les gagnants de Imagine Cup 2013

Imagine Cup fait partie de l’initiative de Microsoft YouthSpark – une initiative mondiale qui vise à aider les jeunes à poursuivre leur éducation, trouver un emploi ou entreprendre. Il est également directement lié à l’initiative 4Afrika de Microsoft qui a été lancé en 2013 et qui repose sur la conviction que « la technologie peut accélérer la croissance pour l’Afrique et l’Afrique peut également accélérer la technologie pour le monde.» M. Steve Ballmer, Président Directeur Général de Microsoft s’est adressé au public via une vidéo préenregistrée annonçant le concours de l’année prochaine. En 2014, la finale d’Imagine Cup se tiendra au siège de Microsoft à Redmond, Washington.

 Microsoft Imagine Cup Russie a revélé de jeunes talents africains et leur expérience va sans aucun doute inspirer de nombreux autres jeunes. Il est à noter qu’au cours de cette 11ème édition, trois pays ont remporté de belles victoires. « Team Code 8 » de l’Ouganda est reparti avec le 1er prix dans la catégorie « Women’s Empowerment Award » avec un projet appelé « Matibabu ». C’est un prix décerné en partenariat avec l’ONU Femme qui récompense le meilleur projet en faveur de l’autonomisation de la femme et qui répond le mieux aux questions touchant les femmes dans le monde. L’équipe «MASked Ninjas» de l’Egypte a reçu le prix de l’Excellence AFT. D’autres équipes de l’Egypte et l’Algérie ont également remporté des prix et l’équipe « Cipher256 » de l’Ouganda a remporté une subvention pour « WinSenga », un appareil de poche qui permet de scanner l’utérus de la femme enceinte, afin de surveiller les mouvements du bébé et de détecter une grossesse extra-utérine ou les battements de cœur d’un fœtus anormal.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :